Fuites d’eau : causes courantes et signes à identifier

Publié le : 06 avril 202310 mins de lecture

Un petit trou dans le tuyau, de l’ordre de 2 millimètres, est déjà plus que suffisant pour provoquer une fuite d’eau qui avoisine le chiffre étonnant de 3 200 litres par jour.

Malheureusement, la plupart des fuites d’eau ne sont pas détectées rapidement, ce qui augmente le gaspillage. C’est pourquoi il est toujours important de surveiller le système d’alimentation en eau de votre maison afin de ne pas être pris au piège d’une fuite.

Continuez à suivre le post pour voir tous les conseils que nous avons apportés sur la façon de détecter les fuites d’eau.

Infiltrations dans le toit ou la dalle

Les fuites d’eau font partie des problèmes de plomberie les plus répandus. L’un des types de fuite d’eau les plus courants dans les habitations concerne les toits et les dalles.

Ce qui se passe, c’est qu’avec le temps, les tuiles peuvent se détacher et l’agent imperméabilisant utilisé finit par perdre son pouvoir d’action. Sans oublier que les gouttières sales et bouchées peuvent également provoquer des infiltrations d’eau.

L’idéal est de procéder à un entretien périodique de la toiture et de la dalle afin que le bien ne souffre pas de ce type de fuite.

Les raccords qui fuient

Les raccords tels que le manchon, le coude et le T, par exemple, sont utilisés afin de pouvoir réaliser des coudes dans la plomberie.

Cependant, ces types de raccords peuvent souffrir de fuites, surtout après une longue période d’utilisation ou lorsqu’ils ne sont pas installés correctement.

Les vieux tuyaux

Les vieux tuyaux sont fabriqués en fer et en cuivre. Le problème de ces matériaux est qu’avec le temps, ils rouillent (dans le cas du fer) et créent des microtrous (dans le cas du cuivre).

Dans les deux cas, les fuites et les infiltrations finissent par devenir inévitables et la solution est le remplacement de l’ensemble du réseau hydraulique.

Boîtes de branchement

La principale cause de fuite dans les salles de bains est la boîte couplée. Avec le temps, les pièces peuvent ne plus retenir l’écoulement de l’eau, c’est le cas du flotteur et du bouchon. La fuite finit par se remarquer à l’intérieur des toilettes et aussi sur le sol.

Vannes de chasse d’eau

Le robinet de chasse est un autre problème de fuite courant dans les toilettes. Avec le temps, la partie en caoutchouc du robinet peut durcir et provoquer une fuite. Dans ce cas, la solution consiste à remplacer la pièce.

Flotteurs de réservoir d’eau

Le flotteur du réservoir d’eau figure également sur la liste des causes les plus courantes de fuites domestiques.

Cette simple pièce contrôle et maintient le flux d’eau à l’intérieur de la boîte, l’empêchant ainsi de déborder. Lorsque le flotteur présente des défauts, comme une mauvaise étanchéité, il ne remplit plus son rôle et il en résulte des fuites dans le réservoir d’eau.

Service mal fait

Malheureusement, les fuites d’eau peuvent aussi survenir à cause d’un service mal exécuté.

Si le professionnel n’utilise pas les bons tuyaux pour l’usage, la bonne colle et le bon joint, au fil du temps, le réseau commencera à présenter des problèmes d’infiltration et de fuite.

Rénovation

Une rénovation récente peut endommager les conduites d’eau. Même un simple trou dans le mur pour accrocher un tableau peut suffire à percer un tuyau ou un raccordement, entraînant une fuite qui, dans certains cas, peut mettre des mois à être remarquée.

Comment détecter une fuite d’eau ?

Consultez ci-dessous quelques procédures simples pour savoir comment détecter une fuite d’eau aux principaux points du réseau :

Hydromètre

Commencez par regarder l’hydromètre de votre logement, ou si vous préférez, l’horloge à eau.

Pour ce faire, laissez les registres muraux ouverts, mais fermez tous les robinets et autres appareils qui consomment de l’eau, comme la machine à laver. N’utilisez pas les toilettes.

Ensuite, marquez le chiffre qui apparaît sur l’écran du compteur ou l’endroit où se trouve la plus grande aiguille.

Une ou deux heures plus tard, sans utiliser l’eau, vérifiez à nouveau le compteur d’eau et voyez si le chiffre a changé ou si l’aiguille a bougé. Si c’est le cas, c’est le signe d’une fuite d’eau.

Tuyaux flexibles alimentés par de l’eau provenant directement du réseau

Pour savoir si la fuite provient de tuyaux alimentés directement par le réseau d’eau, c’est-à-dire qui ne passent pas par le réservoir d’eau, procédez comme suit : fermez le robinet sur le mur et ouvrez l’un des robinets alimentés par le réseau, comme celui du réservoir, par exemple. Attendez que l’eau ne sorte plus.

Mettez immédiatement un verre rempli d’eau dans la bouche du robinet. Si vous constatez une aspiration de l’eau du verre par le robinet, c’est le signe qu’il y a une fuite sur le tuyau qui vient directement du réseau extérieur.

Tuyaux alimentés par le réservoir d’eau

Il est également important d’observer s’il y a une fuite d’eau par le réseau hydraulique interne, c’est-à-dire celui qui provient du réservoir d’eau.

Pour le savoir, fermez tous les robinets et équipements qui utilisent de l’eau. Pendant cette période, n’utilisez pas les toilettes.

Fermez hermétiquement le flotteur du réservoir d’eau, afin d’empêcher l’eau d’y pénétrer. Marquez la hauteur du niveau d’eau sur le réservoir lui-même.

Après une ou deux heures, vérifiez si le niveau a baissé. Si c’est le cas, il y a une fuite dans le réseau interne.

Tuyautage dans les murs

Dans d’autres cas, la fuite d’eau peut se situer au niveau de la tuyauterie interne des murs.

Pour savoir si la fuite est interne, l’astuce consiste à tapoter le mur, mais pour cela il faut savoir où passe le tuyau.

Tapez sur toute la longueur du mur et cherchez à entendre des sons différents. L’apparition de taches, de moisissures et de parties décolorées sont également des signes d’une fuite de canalisation.

Robinet

Un robinet qui fuit est un autre type de fuite très caractéristique et facile à remarquer, car le robinet continue de fuir même lorsqu’il est fermé.

Un robinet qui goutte peut gaspiller en moyenne 46 litres d’eau par jour.

Heureusement, il s’agit également d’un type de fuite facile à réparer, puisqu’il suffit presque toujours de remplacer le joint en caoutchouc.

Fuite de la cuvette des toilettes

Pour savoir s’il y a une fuite dans la cuvette des toilettes, il existe une astuce très simple.

Vous n’aurez besoin que de marc de café. Versez le marc dans le fond de la cuvette et observez.

S’il n’y a pas de fuite, il restera au fond de la cuvette. Mais s’il y a une fuite, le marc flottera dans l’eau.

Détecteur de fuite d’eau

Une autre option, si aucune des solutions précédentes n’a fonctionné, consiste à demander l’aide d’un détecteur de fuites d’eau.

Ce petit appareil, que l’on trouve facilement en vente sur Internet, émet des signaux sonores amplifiés qui vous permettent de rechercher et de localiser l’endroit où se trouve la fuite.

Le détecteur de fuite d’eau peut être utilisé pour identifier aussi bien les fuites au sol que les fuites provenant de tuyaux encastrés dans le mur.

Autres signes pour détecter une fuite d’eau

Vous pouvez également vous fier à d’autres signes que la maison vous donne pour savoir s’il y a des fuites ou non, découvrez d’autres conseils ci-dessous :

Murs tachés

Les murs présentant des taches de peinture décolorées sont un signe courant de fuites et d’infiltrations.

Remarquez l’emplacement des taches, elles peuvent se trouver près d’une installation de plomberie ou près du plafond, ce qui indique une fuite possible depuis le toit.

Tuiles non fixées

Les sols et les carreaux qui commencent à se détacher et à se décoller d’eux-mêmes indiquent également des fuites.

Ce type de signe est assez fréquent dans les salles de bains, les cuisines et les zones de service, en particulier dans les régions proches de la douche, des robinets et des toilettes.

Peinture écaillée

Vous avez probablement déjà vu un mur dont la peinture s’écaille.

En plus d’être désagréable, l’écaillage de la peinture indique également que quelque chose ne va pas dans le système hydraulique de la maison.

Il en va de même lorsque le mur présente des bulles et des taches tenaces.

Par conséquent, au moindre signe de peinture écaillée, observez déjà la possibilité de fuites à travers la maison.

Taches de moisissure

Les taches de moisissure sont également très désagréables et indiquent toujours

indiquent un excès d’humidité, ce qui est également synonyme de fuites et d’infiltrations.

infiltrations.

Outre l’aspect négligé de la maison, les taches de moisissure peuvent également endommager les autres éléments structurels de la maison, tels que le sol et le plafond, sans parler des meubles.

Il convient également de rappeler que les taches de moisissure sont très nocives pour la santé, car elles provoquent des problèmes respiratoires et des allergies chez les habitants.

Avec tous ces conseils, vous pouvez, par vous-même, découvrir les fuites d’eau chez vous.

Toutefois, en cas de difficultés, il est toujours intéressant de compter sur l’aide de professionnels spécialisés qui pourront vous aider à détecter les fuites d’eau dans le réseau et, ainsi, à résoudre le problème une fois pour toutes.

Un robinet de salle de bain est-il facile à installer ?
Le robinet thermostatique d’un radiateur permet-il de réguler la température ?

Plan du site